Mais pourquoi Cléopatre perlait-elle son vinaigre ? 30 ans de mariage, noces de Perle.

Publié le 31 Mai 2015

Astérix et Cléopâtre - Goscinny et Uderzo - Editions Dargaud - 1965

Astérix et Cléopâtre - Goscinny et Uderzo - Editions Dargaud - 1965

Le bling-bling ne date pas d'hier ! Cléopâtre le pratiquait déjà lorsqu'il s'agissait de montrer la puissance et la magnificence de son pays, l'Egypte ptolémaïque.

La Reine, en effet, ne dissolvait pas les perles dans le vinaigre par goût, mais par provocation. Devant Auguste, qu'elle voulait impressionner, elle fit en effet retirer une de ses boucles d'oreilles qu'elle jeta dans un verre de vinaigre. Son conseiller l'arrêta à temps avant qu'elle ne fasse subir le même sort à son autre boucle d'oreille.

Ceci nous apprend au moins une chose : dissoute par le vinaigre, la perle est formée de calcium, sous forme de nacre, et produit alors du gaz carbonique. Vous pouvez tenter l'expérience chez vous, de manière moins onéreuse, en mélangeant du vinaigre et du bicarbonate de soude, méthode d'ailleurs fort efficace pour déboucher les tuyaux récalcitrants.

A moins, bien sûr que vous ne soyez riche à jeter l'argent par les fenêtres ou dissoudre les perles dans du vinaigre !

 

La perle célèbre les 30 ans de mariage. Pour en savoir plus, rendez-vous ici !

 

Rédigé par Nicolas Perrot

Publié dans #Noces de Perle

Repost 0
Commenter cet article