Noces de soie (12 ans) : Y-fon numéro 6 : comment tout a commencé...

Publié le 12 Septembre 2014

L'ancètre de l'Y-fon

L'ancètre de l'Y-fon

Le nouveau joujou de la marque à la pomme vient d’être présenté au monde. Nouvelle grand-messe suivie par des millions de croyants. On a la religion qu’on choisit.

C’est l’occasion de revenir sur ce qui a permis tout cela. Pour cela il faut remonter très loin dans le temps, un beau jour de… je ne sais plus trop quand, car cela relève de la légende. On parle d’une chute. La chute d’un cocon dans une tasse de thé. Non, pas en Angleterre, mais en Chine.

On venait alors de découvrir la soie. Quel rapport avec  un smartphone et l’informatique ? Patience, on y arrive, reprenons notre train de chenille. Car c’est bien une histoire de chenille (caterpillar) et non d’un vulgaire insecte (bug).

L’histoire de la soie se fit longtemps avec des moyens simples, mus par l’homme. Et puis un beau jour, au XIXème siècle, un esprit inventif, nommé Jacquard, se dit que cela pouvait quand même être un peu automatisé. Il créa donc le premier métier à tisser programmable avec une carte de carton perforée. Les plus jeunes ne peuvent pas imaginer ce que cela représente, mais mon propre père a commencé sa carrière d’informaticien avec des cartes perforées. Oui, c’était au siècle dernier, dans les années 60 et 70. Et puis nous sommes passés aux bandes magnétiques, aux disquettes, aux disques durs, mais ce qui n’a pas changé, c’est l’information binaire : un trou, pas de trou, un 0, un 1. Car finalement, toute cette grand messe, c’est seulement une histoire de 0 et de 1.

Binaire, quoi !

 

http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/mariage-de-matieres-ou-noces-de-quoi--2?ref=recent

 

Rédigé par Nicolas PERROT

Publié dans #Anniversaires de mariage, #Le Saviez-vous ?, #Noces de Soie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article