5 ans de mariage, noces de bois : du bois, du bois ! Et une vision d'avenir !

Publié le 8 Juin 2015

Photo HEP : Hermione à quai.

Photo HEP : Hermione à quai.

La récente traversée de l'Atlantique par Hermione1 est l'occasion de revenir sur le rôle prépondérant joué par le bois dans l'histoire de la Marine.

Le bois flotte, c'est bien connu, et c'est bien évidemment cela qui a poussé l'Homme a utiliser un tronc comme premier esquif. Un tronc creusé fut la première pirogue et si on utilisa çà et là le cuir (les curraghs des îles Aran) ou les tiges de papyrus ou de roseau (comme actuellement encore sur le lac Titicaca), il faut admettre qu'avant le XIXème siècle le bois régna en maître sur les mers. Cela au moins depuis que l'Arche de Noé fut réalisée en bois de gopher (bois qui est à lui seul très mystérieux !)

Mais il y a bois et bois ! N'allez pas croire qu'Hermione soit faite de chêne de la quille au sommet du grand mât ! Car chaque essence a ses caractéristiques propres. Ainsi, la souplesse et la rectitude des troncs de conifères les destinent à la réalisation des mâts. Ceux d'un navire à 3 ponts du XVIIIème siècle ne sont évidemment pas faits d'un seul tenant ! Outre le fait que chaque mât est en fait réalisé de deux ou trois sous-ensembles superposés, le bas grand-mât est constitué de 5 à 8 troncs de pins assemblés par des cerclages de fer.

Les poulies sont quant à elles faites de gaïac, un bois dense, plus lourd que l'eau, dur, et légèrement huileux, idéal pour favoriser le glissement des cordages. Quant à la quille et aux membrures, elles sont le domaine du chêne. Oui mais... Les constructeurs d'Hermione ont eu un mal fou à trouver les troncs adéquats. Il faut dire que les chênes sont aujourd'hui élevés en futaies, aux trons bien droits. Rien à voir avec les troncs tordus d'il y à 3 siècles, aux formes adaptées à la réalisations de fourcats, de varangues, de quille !

Cela nous rappelle cependant qu'il y a 350 ans, Colbert avait vu si loin qu'il avait prévu le matériau de construction de la "Royale" de 1970... On dit que c'est là l'origine de la superbe futaie de Tronçais dans l'Allier. C'est en tout cas une vision à long terme que peu de nos politiques ont de nos jours !

 

Les noces de bois sont l'un des 70 chapitres du livre disponible ici :

http://www.mariage-de-matieres-ou-noces-de-quoi.fr/2014/10/feuilleter-et-acheter-le-livre.html

 

1: L'étiquette navale veut que le nom d'un navire soit énoncé sans article. On parle donc d'Hermione, de Titanic, de Normandie.

La forêt de Tronçais (photo : Jakobi)

La forêt de Tronçais (photo : Jakobi)

Rédigé par Nicolas PERROT

Publié dans #Noces de Bois, #Anniversaires de mariage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article