40 ans de mariage - Noces d'émeraude, une histoire de brebis ?

Publié le 28 Juin 2015

Une émeraude de la mine de Muzo (Colombie)

Une émeraude de la mine de Muzo (Colombie)

L'actualité de la semaine, avant qu'elle ne devienne tragique, fut à la fois risible et inquiétante. On apprenait que suite à une malveillance (aux premiers stades de l'enquête), une brebis portant un gêne de méduse avait été, contre toutes les règles, introduite dans la chaine alimentaire. Comprenez qu'on avait sciemment mis la pauvre bête dans un lot d'ovins destinés à l'abattoir, alors qu'elle était destinée uniquement à la science.

On apprit même le nom de cette brebis, qui avait eu la chance d'être "baptisée" (même s'agissant d'un agneau, à la symbolique religieuse forte, je ne sais si le terme est adéquat, mais baste, passons...) : elle répondait au doux nom de Rubis.

Nous parlions de recherche scientifique, et il est vrai que les scientifiques ont une certaine logique. Ainsi, "Dolly", la première brebis clonée de l'Histoire1, fut nommée ainsi car elle la cellule "souche" avait été prelevée sur la mamelle. C'était une référence pas vraiment très fine à la chanteuse country étasunienne Dolly Parton, à la poitrine, comment dire... Bref, vous voyez bien, pas la peine de vous faire un dessin.

Il y avait donc une logique à appeler Rubis ainsi, car comme nous le savons, le rubis est une pierre précieuse. Plus exactement, c'est la variété précieuse ( et rouge, les autres couleurs étant réservées au saphir) du corindon, un oxyde d'aluminium très dur. Or, la brebis en question est née d'une autre (d'une manière naturelle, cette fois) nommée Émeraude. On n'imaginait pas forcément les scientifiques aussi poêtes. Et là, on se pose la question ; pourquoi Émeraude ?

Tout ce qui suit n'est que pure conjecture (Amis de l'INRA, merci de confirmer ou d'infirmer mes hypothèses) : Émeraude faisait référence à la particularité de cette brebis à qui donc on avait "greffé" un gêne de méduse. La bête pouvait devenir fluorescente. (Pratique pour récupérer ses bêtes de nuit, mais ce n'était pas pour cela qu'on a imaginé le truc), la fluorescence étant très vraisembablement de couleur verte.

Car l'émeraude est verte. Et cela lui donne plusieurs significations, car le vert, historiquement, a eu beaucoup de symboliques parfois opposées  Reste à savoir d'où vient ce vert. D'impuretés, tout simplement. Dit comme cela, ce n'est guère engageant. Et pourtant, à la base, le cristal d'émeraude n'est que du béryl tout à fait commun. Or, c'est grâce au chrome que ce béryl prend sa belle couleur. D'ailleurs, "chrome" vient du grec, et signifie "couleur".

Et ce vert alors, que signifie t-il ? C'est de nos jours une couleur éminemment positive. On l'associe à l'espoir, à la nature. Pour les musulmans, il est une couleur symbolique. Pourtant, au Moyen-âge, il était associé au jeu et à la fortune (au sens de "chance"), donc mal vu de l'Eglise. Symbolique qui a perduré de nos jours : en témoigne le "tapis vert" des casinos et la couleur des billets étasuniens.

Donc, en gros, Emeraude aurait pu s'appeler "Dollar", et sa fille, "Euro" ? Vu l'actualité économique de la semaine, l'allégorie de l'Euro allant à l'abattoir n'aurait pas manqué de sel.

 

Cela vous a donné envie d'en savoir plus sur l'émeraude et ses secrets ?

D'autre part, le Saphir célèbre les 16 ans de mariage, le Béryl, 23 ans, le Rubis les 35 ans.

 

 

 

 

 

1. Décidément, après les mouches drosophiles et les singes, les brebis doivent être les cobayes les plus appréciés, sachant qu'un cobaye est soi-même cobaye assez souvent, vous me suivez ?

Rédigé par Nicolas PERROT

Publié dans #Noces d'Emeraude

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article